Mountee, a stone in the edifice of the energy transition in Rhône-Alpes

| 0 comments

The project MountEE in Rhône-Alpes finds its place in the debate around energy transition. Through the technical support of pilot projects for sustainable construction in mountain municipalities, the development of local strategies and the mobilization of financial tools, MountEE aims at developing energy-efficient buildings.

National debate about energy transition in France
Open national debate on energy transition should be a time for democratic and citizen sharing, an open and transparent debate. Debates in the regions must specify the terms of this transition, and help define the way the most environmentally relevant, the most economically efficient and socially equitable to reach the target for 2025 and beyond, to drive the French economy and society on a path consistent with the 2050 targets. The debate will produce recommendations that the government is committed to integrating in the preparation of the bill for the energy transition program to be presented to Parliament before October 2013.

The Rhone-Alpes’ scenario towards energy transition
Scenario (TERA) was developed by the Rhône-Alpes Region to achieve the factor 4 in 2050. Lower energy consumption represents 2/3 of the effort, the development of renewable energies 1/3.

Objectives for 2020 and 2050 in the building sector in Rhône-Alpes
Regarding the building sector, in Rhône-Alpes, between 2010 and 2050, the scenario envisages a faster pace of renovations, as well as performances with: BBC (Low Consumption Building) or BBC by step (renovation spread over time to reach the level BBC).
The renovation market in Rhône-Alpes is estimated at around 50 billion euros, mainly in the areas of openings and of insulation. This is a great business potential for companies that manufacture materials and construction companies in the region. It is also an opportunity to mobilize research and innovation of Rhône-Alpes, to propose solutions for the development of large scale efficient operations and thus reduce costs.

Renovation of the tertiary sector is at a rate of 2% per year until 2015, accelerating rate thereafter to 3% per year until 2025. Minimum consumption reduction envisaged is less than 25%. At the same time, the tertiary surface per employee decreases.

The scenario envisages that new buildings (homes, offices, shops …) have a low energy consumption level (BBC) in 2013 (compliance thermal 2012). Passive constructions (building whose consumption is very low, less than 15 kWh of primary energy per square meter per year) and positive energy (building whose consumption is very low, and generally producing photovoltaic roof electricity) generalize well with ¼ new passive buildings from 2015 and 100% by 2020.

Mountee, a stone in the edifice of the energy transition in Rhône-Alpesrenovation town hall st verand
MountEE work in Rhône-Alpes, through the support of pilot projects, the definition of local strategies and the implementation of financial tools will put a stone in the edifice of the energy transition

More information about the energy transition in Rhône-Alpes:
http://www.rhonealpes.fr/872-transition-energetique.htm

MountEE : une pierre dans l’édifice de la transition énergétique en Rhône-Alpes

Le projet MountEE en Rhône-Alpes trouve toute sa place dans le débat autour de la transition énergétique. A travers l’accompagnement de projets pilotes de construction durable de communes de montagne, le développement de stratégies locales et la mobilisation d’outils financiers, MountEE doit développer les bâtiments sobres en énergie.

Le débat national ouvert sur la transition énergétique doit être un moment d’échange démocratique et citoyen, ouvert et transparent. Les débats déclinés en régions doivent préciser les conditions de cette transition, et contribuer à définir la façon la plus pertinente écologiquement, la plus efficace économiquement et la plus juste socialement de la conduire pour atteindre l’objectif retenu pour 2025, et, au delà, mettre l’économie et la société françaises sur une trajectoire en cohérence avec les objectifs de 2050. Le débat produira des recommandations que le gouvernement s’engage à intégrer dans la préparation du projet de loi de programmation pour la transition énergétique qui sera présenté au Parlement avant octobre 2013.

Un scénario rhônalpin pour atteindre le facteur 4
Un scénario (TERA) a été élaboré par la Région Rhône-Alpes pour atteindre le facteur 4 en 2050. La baisse des consommations d’énergie représentent les 2/3 de l’effort, le développement des énergies renouvelables 1/3

Objectifs 2020 et 2050 dans le bâtiment en Rhône-Alpes
En ce qui concerne le bâtiment, en Rhône-Alpes, entre 2010 et 2050, le scénario envisage une accélération du rythme des rénovations, ainsi que des performances atteintes : BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou BBC par étape (rénovation étalée dans le temps permettant d’atteindre le niveau BBC).

Le marché des rénovations en Rhône-Alpes est estimé à près de 50 milliards d’euros, principalement dans les domaines de la pose des ouvertures et de l’isolation. C’est un formidable potentiel d’activité pour les entreprises fabricantes de matériaux et les entreprises du BTP de la région. C’est également l’occasion de mobiliser les centres de recherche et d’innovation de Rhône-Alpes, pour proposer des solutions de déploiement d’opérations performantes existantes à grande échelle et ainsi réduire les coûts.

La rénovation du parc tertiaire se fait à un rythme de 2% par an jusqu’en 2015, rythme qui s’accélère par la suite pour atteindre 3% par an jusqu’en 2025. La réduction minimum des consommations envisagée est de moins 25%. Dans le même temps, la surface tertiaire par salarié diminue.

Le scénario envisage que les constructions neuves (logements, bureaux, commerces…) aient un niveau Bâtiment Basse Consommation (BBC) dès 2013 (respect de la réglementation thermique 2012). Les constructions passives (bâtiment dont les consommations sont très faibles, inférieures à 15 kWh d’énergie primaire par m² et par an) et à énergie positive (bâtiment dont les consommations sont très faibles, et produisant généralement de l’électricité photovoltaïque en toiture) se généralisent également avec ¼ des constructions neuves passives dès 2015 et 100% en 2020.

Les travaux de MountEE en Rhône-Alpes, à travers l’accompagnement de projets pilotes, la définition de stratégie locales et la mise en place d’outils financiers seront une pierre posée à l’édifice de la transition énergétique.

Plus d’informations sur la transition énergétique en Rhône-Alpes:http://www.rhonealpes.fr/872-transition-energetique.htm

Etienne Vienot (RAEE)

Author: Etienne Vienot (RAEE)

I am project manager in charge of european projects at the regional energy agency of Rhône-Alpes.

Leave a Reply

Required fields are marked *.


*